COMMUNIQUE DES JEUNES ÉCOLOGISTES DE LYON

Lyon, 12 juillet 2012

Un toit c’est un droit

 

Ce lundi 9 juillet, une cinquantaine de CRS ainsi que des policiers lourdement armés ont été mobilisés au petit matin pour évacuer le campement de Roumains et de Bulgares sous la gare de Perrache. C’est sous le regard de plusieurs associations, partis politiques, collectifs ainsi que d’une trentaine de militant-es que s’est produit un remake douloureux de la politique sécuritaire sarkozyste.

 

Les Jeunes Écologistes de Lyon dénoncent une pratique couteuse, inefficace et inhumaine qui ne fait que déplacer des familles et des enfants en bas âge sans leur offrir la moindre solution d’hébergement. Nous dénonçons aussi l’usage disproportionné de moyens policiers qui ne règle aucun problème et en génère d’autres. Ces personnes sont dans des conditions non conformes à la dignité de la personne humaine. En conséquence, ils/elles ont droit au logement, au couvert, à la santé et à l’hygiène. Ces droits sont valables y compris après le rejet de leur demande d’asile.

 

Il faut d’urgence que la France mette fin au statut d’exception imposé de manière humiliante à la Roumanie et la Bulgarie privant des citoyen-nes européen-nes du droit au travail et à la formation jusqu’en 2014. Ceci a été négocié par le précédent gouvernement.

 

Les Jeunes Écologistes de Lyon dénoncent la politique sécuritaire aveugle et injuste opérée par la Préfecture ainsi que par la Mairie de Lyon dirigée par Gérard Collomb.

 

Les Jeunes Écologistes de Lyon réclament le respect strict du droit au logement, une gestion plus humaine du droit d’asile ainsi que l’arrêt des traques et des expulsions au sein de l’agglomération. Nous exigeons que toutes et tous les citoyen-nes européen-nes aient les mêmes droits ! 

 

 

Contact :

Nina Lejeune (co-coordinatrice) : 06 45 91 14 38

Amaury Rubio (co-coordinateur) : 06 17 98 32 90

 

Facebook:

Jeunes Écologistes Lyon


Share This