Une montre pour lui rappeler le temps qui passe ?

Une émeraude pour son extraction démocratique ?

Un voyage en Tunisie pour son côté tendance ?

Des fleurs pour leur éphemerité ?

Un film porno pour codifier vos fantasmes ?

Un SMS pour son côté personnel ?

Des dessous sexy pour la réification de la femme qu’ils provoquent ?

Un Mon cheri pour … son chocolat ?


… ou tout simplement un peu d’amour ?


A l’occasion de la Saint-Valentin, les Jeunes Ecologistes de Franche-Comté sensibiliseront la population à la surconsommation liée à cette fête parce que l’amour n’est pas une marchandise qui se vend ou qui s’achète, parce que l’amour ne doit pas servir de prétexte à entretenir encore la société de consommation.

Leur action consistera en une distribution de tracts et de préservatifs au centre ville de Besançon.


Le rendez-vous est donné à tous les amoureux :

lundi 14 février à 16 h 30

au Pont Battant à Besançon

Share This