A la veille de l’élection présidentielle de 2017, les candidatures à la plus haute marche de l’Etat affluent. “C’est la démonstration de la personnification de la Vème République en France. Tous les 5 ans, un ou une monarque suprême doit sauver la France, l’Europe (ou s’en détacher pour certain.e.s), et le monde. “Or, ce doit être un projet construit qui guide les candidatures et oriente notre politique vers une direction précise, plutôt que la personnalité d’un individu en particulier : va-t-on continuer à faire semblant de croire en l’homme ou la femme providentiel.le ? Va-t’on poursuivre cette fuite en avant basée sur le productivisme et le libéralisme, à l’origine des déséquilibres sociaux et environnementaux ? Nous croyons au contraire que la solution réside dans la construction d’une société respectueuse des Humains et des êtres vivants.” défend Benjamin Kaufmann, co-secrétaire fédéral des Jeunes Écologistes.

Portant un projet de société global et ne présentant pas de candidat.e à l’élection présidentielle, les Jeunes Écologistes soumettent sur la “plateforme projet” de la primaire de l’écologie leurs propositions phares qu’ils et elles porteront en 2017. “Permettre une sortie totale du nucléaire à horizon 2035, mettre fin au cumul des mandats dans le temps et dans l’espace, réorienter la politique agricole française vers un soutien massif à l’agriculture biologique, mettre fin au régime de sécurité sociale étudiante, reconnaître le statut de réfugié climatique ou encore instaurer un revenu de base individuel, cumulable et inconditionnel sont quelques unes des propositions que nous souhaitons faire entendre dans l’année à venir.” explique Oriane Pigache, co-secrétaire fédérale des Jeunes Ecologistes.

Première marche vers 2017, les Jeunes Écologistes invitent chacun.e à s’emparer de ces propositions sur la “plateforme projet” de la primaire de l’écologie pour les faire vivre et pour que demain appartienne à la jeunesse !

CONTACTS PRESSE :

  • Oriane Pigache, co-secrétaire fédérale – 06 05 37 97 56
  • Benjamin Kaufmann, co-secrétaire fédéral – 06 82 45 78 42
Share This