Communiqué de presse des Jeunes Écologistes Rennes et Nantes

Les Jeunes Écologistes Rennais et Nantais réaffirment leur engagement en faveur de la réunification administrative de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Le pays de Nantes, breton depuis toujours, ne fut séparé de la Bretagne qu’en 1941 par simple décision du gouvernement de Vichy. Outre le fait que cette décision soit une aberration autant culturelle et historique qu’économique, l’existence de la région des Pays de la Loire n’a aucune cohérence.

Toutes les études et indicateurs montrent la subsistance d’un lien entre Nantes et la Bretagne administrative, ainsi qu’une complémentarité des deux pays, et ce malgré les multiples attaques et tentatives pour dé-bretonniser la Loire-Atlantique. Alors que les 2/3 des Bretons sont en faveur de la réunification, il est grand tant que la Bretagne historique soit réunifiée !

Nous, Jeunes Écologistes, partisans d’une France fédérale et respectueuse des diversités culturelles, ne pouvons qu’accompagner et pousser cette revendication populaire qu’est la réunification.

A cet égard nous participerons et appelons à participer à la manifestation organisée ce samedi 18 juin, à Nantes, par le collectif 44=BZH et par Bretagne Réunie.

Pour une Bretagne unie, autonome et solidaire.

Les Jeunes Écologistes Rennais et Nantais

__________________________________________________________________________________________________________________________________

Soutenn ekologisted yaouank Roazhon ha Naoned d’ar stourm evit adunvanidigezh Liger-Atlantel da Vreizh melestradurel.

Bro Naoned, depred breizhad, a zo bet distaged diouzh Breizh e 1941 pa oa Bro-C’hall dindan beli Petain ha gouarnamant Vichy. Diboell eo an diviz-se, ez armerzhel, ez sevenadurel hag ez istorel. N’ez eus talvoudegezh poellek ebet gant rannvro Broioù al Liger.

Er c’hontrol, an holl studiadennoù a ziskouez al liammoù peurbad etre Breizh melestradurel ha Naoned, daoust d’an dagadennoù korvigellus niverus aozhet evit koachan orin breizhad Liger-Atlantel. Poent bras adunvannin Breizh, dreist holl p’eman div drederenn ar Vretonned evit disto Naoned e Breizh.

Gant o uhel-veizhad kevredel ha respetus eus an holl sevenadurioù, ne c’hell an ekologisted yaouank nemet soutenn ha kas war raok c’hoant poblek ar vretonned da vezan adunvanet.

Setu perak e c’halv an ekologisted yaouank da zont da rein mouezh ganto e touez ar vanifestadeg aozhet gant 44=BZH ha Bretagne Réunie disadorn o tont e Naoned.

Evit ma vefe Breizh unvan, emrenn ha kengred.

Ekologisted Yaouank Roazhon ha Naoned

Share This