Les JEBA en parlaient depuis des semaines, ils l’ont finalement fait ! Du vendredi 30 janvier au dimanche 1er février s’est déroulé le WERF (week-end régional de formation), édition 2015. Bordelais-es, Toulousain-e-s et Poitevin-e-s se sont réuni-e-s dans notre jolie ville de Bordeaux pour enchaîner les ateliers.

Le week-end a débuté avec la projection du film “Pride”. Vous savez, c’est ce film dont l’action se déroule dans les années 80, pendant que Margaret Tatcher est au pouvoir et qui allie la cause des mineurs à celle des gays et lesbiennes. Si vous ne voyez pas, foncez vous le procurer, car il emplit d’énergie et de motivation ! Parfait pour un début de week-end militant.

Le thème du samedi matin était la discrimination, abordée grâce à un atelier théâtre-forum. Le principe est simple : des comédien-ne-s jouent une scène pendant laquelle se déroule un événement dérangeant (par exemple dans un bar un client met une main aux fesses de la serveuse). Les spectateur-trice-s peuvent alors prendre la place des comédien-ne-s pour rejouer la scène et réagir d’une manière qui leur semble appropriée. Un atelier très participatif et constructif !

Après un bon couscous végétalien afin de reprendre des forces pour l’après-midi chargé qui s’annonçait, les répétitions de chansons pour la Messe à la Très Sainte Consommation allaient bon train. De McDo à la “Marchandaise”, tout y est passé ! Accompagné-e-s de deux prêtres, les jeunes écolos s’en sont donnés à cœur joie pour chanter leur “amour” de la consommation !

Messe à la Sainte Consommation

Le dimanche matin a démarré en douceur avec un atelier yoga, idéal pour se remettre des émotions et de la fatigue de la veille (après une soirée mémorable). Les ateliers ont ensuite repris : “genres et comportements pro-environnementaux”, “pédagogies alternatives”, “Islam et médias”… les thèmes abordés étaient variés, l’occasion d’apprendre un tas de nouvelles choses, toujours via le principe de l’autoformation.

L’heure était alors déjà aux au-revoir, mais seulement jusqu’à la prochaine fois !

Share This