Quelle émotion en ce vendredi 21 décembre 2012, lorsque le Pays Basque scande d’une seule voix « Aurore Libre ».

Aurore MartinLa décision de sa libération par les magistrats de l’Audencia Nacional (la plus haute juridiction espagnole) a provoqué une vague d’union et de bonheur à travers tout le Pays Basque. Contre une caution ( qui signifie plus une ) de 15 000 euros, elle pourra retrouver sa famille, ses amis et tout ceux qui la soutiennent pour les fêtes de fin d’année

Alors qu’Aurore était emprisonnée à la prison de Soto de Real à Madrid, elle est devenue le symbole de la liberté d’expression. Poursuivie pour sa participation à des meetings de Batasuna (parti politique légal en France), elle avait arrêtée lors d’un contrôle, n’ayant rien de fortuit, à Mauléon (Soule) puis extradée en Espagne, suite à l’émission en octobre 2010 d’un MAE.

Aurore devra tout de même pointer entre le 1er et le 5 de chaque mois à l’instance juridique espagnole la plus proche des chez elle. Cette libération est le plus beau des cadeaux de Noël et met un coup à la pseudo fermeté de M.Valls en mettant en défaut ses décisions politiques sarkozystes.

Cependant, il reste encore quelques 700 prisonniers basques encore emprisonnés à travers les prisons françaises et espagnoles et ne nous pouvons pas les oublier. Ce sont tous des victimes d’un système juridique qui les éloignent de leurs familles et du soutien dont ils ont besoin.

Maintenant qu’un pas a été fait en faveur d’une paix au Pays Basque, il ne faut pas baisser les bras et continuer de se battre afin que toute poursuite contre Aurore soit abandonnée, que la paix règne à travers notre pays.

Eguberri on Aurore, nous sommes de tout cœur avec toi.

 

 

Ze emozio ostiral honetan, 2012ko abenduaren 21ean. Euskal Herri osoa «Aurore libre» oihukatzen du.

Bere askapenaren erabakia Audencia Nacional magistratuen gandik urostasun eta batasuna probokatu du Euskal Herrian.

Aurore kartzelatua izan zen Soto de Real presondegian Madrilen: askatasuna eta adierazpen deretsoaren sinboloa bilakatu da. Segitua izan zen Batasuna taldearekin meeting-ak egiteagatik. Arrestatua izan zen auto kontrol batetan, eta, Espainara igorria, euroagindu baten gatik. Nahiz eta libre izan, Aurorek beharko du hilabete hastapen guziz, bere etxeko urbilenetatik instenzia juridikoa espanolean pasatu. Askatasun hau, eguberriko opari ejerrena da.

Baina, oraino batzen dira 700 euskal preso Espanian eta Frantzian eta ezin ditugu ahantzi!

Orain, lehen urratsa eginik euskal Herriko bakearentzat, ez dira besoak apaldu behar. Borroka segitu behar da Auroren aurka den segipenaren gelditzeko, bakea irabaz dezan gure Herrian.

 

Contacts :

  • Gaïa Oliarj Inès – 06 76 44 54 08
  • Thibault Pathias – 06 98 22 73 84
  • Thibault Guinaldo – 06 75 52 10 19
Share This